C'est quoi Guignolsland ?


Guignolsland.com [lien] est un site consacré au village de Brindas (F 69126) [infos], et à Guignol [page], au théâtre, etc.

Ce blog est ouvert parallèlement à ce site —d'une part pour recueillir des articles que nous évacuons de nos pages (surtout des actus de la page nommée... Brind'Actu), —et d'autre part pour accueillir vos points de vue, vos remarques, y compris sur des sujets non encore abordés.

Les sujets présents sont listés sous "Libellés" (en descendant la col' de droite), cliquer dessus pour les ouvrir…

Pour répondre à nos différents sujets, ou pour en initier de nouveaux, n'hésitez pas à cliquez sur "commentaires" ici ou là !

PS: Vous pouvez voir notre blog sous d'autres présentations en cliquant ici

lundi 10 novembre 2008

La RD 30 coupée entre Brindas et Grézieu (2008… 2014…)

La RD 30 coupée par un glissement de terrain entre Brindas et Grézieu le 2 Novembre 2008
Notre photo : vue Nord/Sud (depuis le côté Grézieu)

9-11-08: Une semaine après, on a la fâcheuse impression que rien n'a été fait jusque là (sinon couper les arbres, branches...), alors que la remise en circulation ne semble pas (apparemment) poser de très gros problèmes (ce n'est pas la chaussée qui s'est effondrée, mais un terrain qui lui a glissé dessus). Qu'attend-on pour dégager cette portion de route et la rendre à la circulation ? Des experts, des décisions administratives ??
Pendant ce temps, le trafic est doublé sur la RD 50, la "route de Vaugneray" qui sert de déviation, et qui voit se former de longs embouteillages aux heures de pointe (en arrivant sur Maison Blanche principalement).

PS: La chaussée a été dégagée au lendemain de cette note (voyez notre efficacité !... Non, on rigole) et rendue à la circulation, du moins sur une voie (alternée), car on semble craindre (principe de précaution ?) un éventuel affaissement de la chaussée sur l'extérieur (la pente est raide vers les tas de matériaux de la société Re.va.ly !).




2014 : La suite… 
Un édito de "Devant chez Vous" au début du retour du problème, ce printemps…

Les travaux de consolidation entraînent à nouveau, après de nombreuses semaines en circulation alternée, une fermeture totale de la RD30 en Juillet et Août 2014. Tout le traffic, particulièrement important même en été, venant donc doubler celui de la RD50. Un traffic Brindas-La Maison Blanche devenu digne d'une autoroute avec toutes les nuisances que cela comporte, pour les automobilistes comme pour les riverains…  Pour arriver sur Maison Blanche, l'embouteillage descend parfois presque jusqu'à la rivière (Pont Pinay sur l'Yzeron) aux heures critiques…!

Cette situation vient souligner une fois de plus la faiblesse de l'infrastructure routière dans l'Ouest lyonnais. Un territoire laissé à l'abandon dans ce domaine, des aménagements sérieux semblant avoir été subordonnés par les pouvoirs publics à la réalisation du contournement Ouest (fameuse arlésienne…). Et il suffit donc qu'une route soit barrée pour créer le chaos.  

Rien que sur Brindas, la RD 30 (Grézieu), tout comme la RD50 (Vaugneray) et également la RD 75 (Francheville), sont des routes qui ont à supporter des trafics intenses (puisqu'elles desservent par le fait nombre de communes situées plus loin dans les monts), trafics pour lesquels elles ne sont absolument pas adaptées. 

Une ou des voies "pénétrantes" et "distributrices" (ces termes sont-ils les bons ?), pour soulager toutes ces départementales et d'autres, auraient dû être pensées et réalisées depuis de nombreuses décennies, quand leur passage était encore possible sans trop de douleur. Aujourd'hui un tel aménagement semble bien irréalisable et il susciterait évidemment des levées de boucliers de toutes parts… Alors continuons à nous étouffer sur nos petites départementales saturées sur lesquelles on ne peut même plus marcher ni rouler en vélo sans danger…!

Les points de vue "trop écologistes" dans ce domaine (= n'accepter aucune route nouvelle) manquent de réalisme : les vendeurs de voitures continuent d'en vendre le plus possible (même si légère baisse), et les gens continuent d'aller travailler avec (généralement de l'autre côté de la ville, bien entendu…). Et notre "bel Ouest"… devenu dortoir continue de se densifier. 

Mais tant qu'on arrivera (par tous les moyens…) à extirper de cette Terre encore un peu de pétrole, on risque de continuer à le gaspiller de la pire des manières dans ce genre d'embouteillages et à en respirer les conséquences…  (Oui, on s'écarte un peu de notre problème local…).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à laisser vos remarques et autres commentaires, favorables ou défavorables (qui seront publiés après une "modération" n'éliminant que les plus injurieux !!)

Membres